Veille archéologique lors de travaux de réfection des citernes d’eau de pluie du fort d’Hoëdic (56)

Commanditaire : Conservatoire du littoral, délégation Bretagne.

Résumé : Le Conservatoire du littoral est propriétaire du fort d’Hoëdic datant de 1853. Des travaux de restauration sont engagés sur cet édifice et notamment sur les citernes de récupération des eaux de pluie qui alimentent le fort. Ces travaux consistent en une réfection de l’étanchéité des parois de la citerne nécessitant le vidage de celle-ci. Soucieux de préserver d’éventuels vestiges historiques conservés au fond de la citerne, le Conservatoire du littoral a souhaité bénéficier d’une veille archéologique durant les travaux. Une première intervention a déjà permis d’évacuer une partie des déchets et de l’eau présents dans la citerne et d’en dresser les plans précis. L’ouvrage est assez élaboré puisqu’il comprend deux compartiments séparés par un système de filtre à sable  permettant un pré-traitement de l’eau avant utilisation. Une seconde intervention permettra de collecter et d’inventorier d’éventuels vestiges historiques accumulés au fond de l’ouvrage.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vue aérienne du fort d’Hoëdic (Cl. : L. Dutouquet)
coupe est-ouest.jpg
Schéma en coupe de la citerne (Réalisation : L. Dutouquet)
détail barbacane.jpg
Schéma de détail sur les barbacanes (Réalisation : L. Dutouquet)
détail pertuis.jpg
Schéma de détail sur le système de pertuis (Réalisation : L. Dutouquet)